Comité départemental de Canoé Kayak de la Manche
 
 
 
 
 
 
Utilisateurs du milieu naturel, l’eau est au coeur de nos disciplines, mais elle n’est qu’une des composantes de notre plaisir de naviguer. Chaque pagayeur évolue au sein d’un environnement spécifique qui en fait un maillon de son évolution, c’est pourquoi notre intérêt premier est avant tout de ne pas le dégrader sous peine de remettre en cause l’avenir de notre pratique. Un des fondements de l’apprentissage du pagayeur est de s’adapter au milieu sur lequel on veut naviguer et non d’adapter le milieu naturel à notre pratique. Ainsi un pagayeur cherchera naturellement avant tout à limiter les contacts avec les berges ou les zones affleurantes des rivières car outre le risque d’entraîner une chute par une perturbation brusque du rythme de la navigation, il y a un risque important d’endommager le matériel nautique.
Enfin, il faut reconnaître que le canoë-kayak est un moyen bien souvent idéal pour approcher, observer, écouter la faune, les milieux naturels grâce à une approche silencieuse, lente.
Nous sommes associés dans la plupart des organismes locaux de gestion du milieu naturel. Cette présence est à la fois la garantie de la prise en compte de la spécificité de nos pratiques, mais aussi et surtout l’intérêt de nombreux passionnés des milieux naturels, qui au travers des échanges avec les structures animatrices, des scientifiques en charge des inventaires, œuvrent à transmettre leurs connaissances et leur approche du milieu auprès des jeunes générations.