Comité départemental de Canoé Kayak de la Manche
Randonnée
Le Kayak de Mer est par excellence l’embarcation adaptée pour la randonnée.
Origine Se démocratisant depuis les années 1970 en métropole, le Kayak de Mer est d’origine esquimaude. Dans ces contrées froides, il était principalement destiné à la chasse et au transport de personne.
Matériel C’est une embarcation assez longue dépassant les 4,5 m et très directrice. Sa typologie de construction complexe, avec des caissons étanches permet de pratiquer dans toutes conditions avec un chargement important. Le kayak de mer est par excellence le couteau suisse du bivouac. La forme générale du kayak et de la pagaie sont conçues pour offrir le moins de résistance au vent.
Modalités de pratique : Le kayak de mer convient à l’initiation, la balade à la journée, la randonnée de plusieurs jours. Il est très polyvalent, il existe des modèles différents qui s’adaptent à vos habitudes de pratique où vos sites favoris.

Waweski

Le Waveski Surfing ou Kayak Surf est une activité qui nécessite un minimum de pratique des vagues. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un mélange de kayak et de surf.
Origine
Afin de pouvoir intervenir rapidement et efficacement, les secouristes des plages australiennes ont mis au point cette embarcation maniable dans les rouleaux.
Support
Un bateau dont la coque est moulée, pleine à laquelle le kayakiste se sangle pour faire corps avec elle. La partie arrière est volumineuse pour supporter le poids du pratiquant tandis que la partie avant est profilée pour dompter les vagues.
Des sangles au niveau du bassin et des pieds permettent l’esquimautage.
Sur certains bateaux, des ailerons accentuent la maniabilité.
Une pagaie double traditionnelle pour propulser et diriger le waveski.
Modalités de pratique
Essentiellement utilisé en mer afin de réaliser des figures dans les vagues.

Surfski

Le Surfski est une activité relativement jeune, elle très facile d’accès et très polyvalente.
Origine Le Surf Ski est arrivé au début des années 2000 en métropole, il est d’origine australienne. C’est un hybride du surf mis au point par des australiens pour sécuriser les plages de la côte Est dans les années 1950.
Matériel l’embarcation est « sit on top » et insubmersible, ce sont des kayaks taillés pour la vitesse mono ou bi place, la forme permet de remonter dedans en cas de chute. Il dispose d’un gouvernail piloté avec les pieds. Il se manœuvre à la pagaie double. Il existe aussi les outriggers canoë qui sont des pirogues originaires d’Hawaï, elles sont très proches de la conception des surfskis avec un safran, une coque insubmersible, et une assise sans trou d’homme.
Modalités de pratique : Les surfskis en compétition sont taillés pour la vitesse et la prise de vague, mais l’apparition récente du polyéthylène les rend très accessibles au grand public.

VA'A Pirogue

La Pirogue ou le Va’a est une activité traditionnelle, en équipage avec un balancier et un flotteur, toujours positionné coté cœur, elle permet d’accéder très facilement au milieu marin.
Origine La Pirogue est arrivée à la fin des années 90 en métropole, elle est d’origine polynésienne. En Polynésie elle servait principalement à se déplacer d’île en île, épreuve que l’on retrouve de nos jours dans certaines compétitions longue distance, comme la Hawaiki Nui Va’a.
Matériel Les va’a traditionnellement sont en bois, mais les nouvelles formes en polyester permettent la construction de bateau avec de très bonnes qualités marines. Comme nous l’avons dit plus haut l’embarcation est composée d’un flotteur à balancier (le ama) placé côté gauche dans le sens de la navigation. Elle dispose de 1 ,3 ,6 ou 12 places (va’a tauati en tahitien) suivant les modèles, qui se doivent de rester, suivant la tradition polynésienne sans calages, ni gouvernail. Elle se manœuvre évidement à la pagaie simple. Il existe aussi les outriggers canoë qui sont des pirogues originaires d’Hawaï, elles sont très proches de la conception des surf ski avec un safran, une coque insubmersible et une assise sans trou d’homme.
Modalités de pratique : En équipage le Va’ a est taillée aussi bien pour l’initiation, la balade, la compétition. Dans les V6 chaque équipier a un rôle particulier. Le premier à l’avant : le cadenceur (fa’ahoro en tahitien); en 6 le barreur (pēperu en tahitien), le numéro 3 émet un appel (tare en tahitien) pour le changement de bord.

Stand Up Paddle

Le Stand Up Paddle (traduction littérale debout à la pagaie) est une activité facile d’accès et ludique.
Origine Se démocratisant depuis une dizaine d’années en métropole, le Stand Up Paddle est d’origine polynésienne. Il permet la prise de vague debout sur une grande planche avec une longue pagaie.
Matériel Les planches sont en matériaux composites, en plastique, en mousse ou même gonflables. Les planches sont longues et larges pour donner une grande stabilité. La pagaie est simple mesurant de 1,5 m à 2 m. Elle permet d’accrocher les vagues tout en restant debout.
Modalités de pratique : Pour l’initiation, la balade, la randonnée ou le Fitness les planches sont longues et larges afin d’avoir un maximum de confort et de stabilité
° Pour la pratique de la Race (Course), les planches sont plus fines avec une étrave en V afin de favoriser la glisse et de limiter le dérapage
°Pour la pratique de vague, les planches sont plus courtes et gironnées afin de faciliter la prise de vague.