Comité départemental de Canoé Kayak de la Manche

Les activités d'eau vive

Les Activités Eaux Vives comprennent toutes les activités en rivière naturelle ou aménagée à partir de la classe II. L’eau vive étant un milieu très spécifique, il est indispensable pour le débutant de se rapprocher d’un club ou d’un cadre pour s’initier à la rivière.
 

Le Slalom

Le jeu consiste à parcourir le plus rapidement possible un parcours en eau vive d’environ 400 mètres en respectant des passages obligés matérialisés par des portes (de 18 à 25) à descendre vers l’aval (portes vertes) ou à remonter vers l’amont (portes rouges). Les portes touchées ou non franchies comptent des pénalités qui s’ajoutent au temps (2 secondes pour une touche, 50 secondes pour une porte manquée).
Les catégories au niveau international sont les suivantes :
  • Kayak monoplace (K1) homme et femme
  • Canoë monoplace  (C1) homme et femme
  • Canoë biplace homme (C2)
Il existe également des courses par équipe de 3 (patrouilles).
L’accession à la finale se fait après passage par les qualifications et les demi-finales :
  • En qualification : le résultat s’obtient à la meilleure des deux manches et permet l’accession en demi finale.
  • En demi : il s’agit d’une manche unique qui détermine les résultats et l’accession à la finale.
  • En finale : il s’agit d’une manche unique qui détermine les résultats de la compétition.
Le Slalom se pratique sur des parcours d’eau vive plus ou moins compliqués  selon le niveau de la compétition.
Le Slalom est une activité qui peut se pratiquer hors compétition, sous une forme loisir, en utilisant au besoin des bateaux plus larges, plus volumineux, fabriqués en polyéthylène.


 

La descente de rivière

La Descente est une discipline historique du Canoë-Kayak en eau-vive. La règle est simple : aller le plus vite possible d’un point à un autre de la rivière. C’est une course contre la montre, où les trajectoires sont libres. Il est primordial de bien choisir sa trajectoire en fonction des courants et des obstacles naturels que forment les rochers. La Descente se pratique sur un parcours d’eau vive plus ou moins compliqué de classe II à IV selon le niveau de la compétition.
Il existe 2 types de courses :
  • la descente Classique d’une durée de 10 à 30 minutes,
  • la descente Sprint d’une durée de 30 secondes à 2 minutes.
La Descente se déroule avant tout sur les parcours naturels et sauvages des rivières. Les parcours classiques d’eau-vive sont associés aux grandes compétitions de la Descente, comme les parcours Bellentre-Aime sur l’Isère, la Haute Vézère à Treignac, Martinet-Lauzet sur l’Ubaye, le Chalaux dans le Morvan, l’Eyrieux en Ardèche…Mais la Classique se court également sur des parcours plus simple, ce qui permet une accessibilité pour tous de l’activité, mais avec le même esprit: « La Descente, l’esprit de la rivière en compétition ».
Le Sprint se déroule aussi bien sur des rapides clefs des parcours Classiques, que sur les bassins d’eau-vive artificiel. Ce format de course très spectaculaire est très complémentaire de la Classique et permet d’avoir une visibilité accrue en partageant des sites de pratiques avec les autres disciplines d’eau-vive (slalom et freestyle).
La descente est une activité qui se pratique également en loisir hors compétition sur des rivières de classe II à V, en utilisant au besoin des bateaux plus larges et plus volumineux, également proposés en polyéthylène.
Les embarcations :
Les bateaux de descente sont les formules 1 des rivières, taillés pour fendre les vagues et garder une vitesse élevée dans toutes les configurations de rapides. Les bateaux sont dotés d’une coque étroite et instable leur conférant une grande vitesse, même sur le plat. Leur construction en carbone allie légèreté et rigidité permettant des sensations de réactivités et vitesses uniques en rivière. Malgré la faible maniabilité des bateaux, les parcours peuvent être très techniques ; une grande maitrise technique est nécessaire pour descendre les parcours mythiques des rivières.
Les bateaux utilisés sont des kayaks monoplaces, des canoës monoplaces ou des canoës biplaces. Toutes les embarcations sont homme ou dame. La descente est une discipline équitable sur les embarcations et parcours.
(image FFCK J Crosnier)